logo

 

Dende 1973 estudiando, divulgando e defendendo o patrimonio natural galego

sghn@sghn.org

line decor
  INICIO
line decor
 

 

 

 
 
 
 

 

PRÉSENTATION

La Sociedade Galega de Historia Natural (Société Galicienne d’Histoire Naturelle) (S.G.H.N.) est «une association indépendante et scientifique, consacrée à l’étude, la divulgation, la protection et la défense de l’environnement, sans but lucratif » (Article 5 des Statuts). La S.G.H.N. est une association reconnue par la loi, elle est inscrite au Registre National des Associations avec le nº 584.918, au Rexistro de Asociacións Culturais Galegas (Registre des Associations Culturelles Galiciennes) avec le nº AO/C-000/382 et dans le folio 11 du Registre des Associations de Protection de l'Environnement (Xunta de Galicia).

La S.G.H.N. développe une intense activité dans le domaine environnemental:

  • Elle a un représentant au «Consello Galego do Medio Ambiente e Desenvolvemento Sostible» (Conseil Galicien de l’Environnement et du Développement Durable) depuis sa création.
  • L’ «Atlas de Vertebrados de Galicia» (l’Atlas des Vertébrés de la Galice) a été élaboré et publié en 1995.
  • Une actualisation de l’ «Atlas de Vertebrados para os Anfibios e Réptiles» (l’Atlas des Vertébrés pour les amphibiens et les reptiles) a été élaborée et publiée en 2011.
  • L’atlas de Lucanidade e Carabini (Coleoptera de Galicia) a été élaboré et publié en 2015.
  • Depuis 1973, sont effectués les recensements hivernaux des oiseaux aquatiques.
  • Le «Programa de Conservación do Arao Iberico» (Programme de Conservation du Guillemot de Troïl Ibérique) de l’Union européenne a été coordonné.
  • Des Journées et des Congrès sur des questions d’environnement sont organisés.
  • Des magazines (Braña et Paspallás), des monographies et des bulletins d’information sur l’environnement sont publiés.
  • Des débats et conférences d’éducation relatifs à l’environnement.
  • La S.G.H.N. se présente aux procédures d'information publique et d’évaluation de l'impact environnemental des projets, publics ou privés, (avec des effets sur l’environnement).

UN PEU D’HISTOIRE

La Société Galicienne d’Histoire Naturelle est née sous le nom de «Grupo Ornitolóxico Galego» (Groupe Ornithologique Galicien) (G.O.G.) qui, conformément à la loi sur les associations 24-12-1964, a été légalisé par résolution du gouvernement civil de La Corogne, qui a ordonné son Inscription le 31 Août 1973. Bien que son nom pourrait insinuer un domaine d’action limité à l’ornithologie, la réalité est que le G.O.G. est déjà né avec une ouverture d’esprit en avance sur son époque, comme il l’est montré clairement dans le quatrième article de son règlement.

Obxectivos_GOG

"Résultant: Que tous les organisateurs sont majeurs avec capacité juridique, qu’ils acceptent volontairement de servir un but déterminé et licite, que le quatrième Article du Règlement a pour objectif: a) L’étude scientifique des oiseaux, y compris: 1. Identification des espèces.- 2. Leur nombre.- 3. Répartition géographique dans la région.- 4. Leur écologie.- 5. Leurs migrations.- et, 6. Leur baguage, régi par les règles établies par la S.E.O. (Sociedad Española de Ornitología) (Société espagnole d’ornithologie).- b) Étude de la nature en général (mammifères, insectes, végétation, etc.).- c) Diffuser ces objectifs au maximum et rechercher la protection de la nature."

En 1976, le G.O.G. a entamé les démarches pour devenir l’actuelle Société Galicienne d’Histoire Naturelle. Plus tard, le 7 juin 1977 le processus s’est concrétisé par l’enregistrement de la S.G.H.N. au "Servicio de Asociaciones de la Dirección General de Política Interior" (Service des Associations de la Direction Générale de Politique Intérieure), du Ministerio de Gobernación (Ministère de l’intérieur). Le GOG-SGHN est l’organisation de défense environnementale galicienne la plus expérimentée et l’une des plus anciennes d’Espagne. Lorsque nos politiciens et dirigeants ont commencé à comprendre l’importance de l’environnement (Mise en place en 1996 et 1997 du Ministère et de la Consellería (Conseil) homonymes, respectivement), cela faisait un quart de siècle que le GOG-SGHN étudiait, diffusait et défendait le patrimoine naturel galicien.

Membres du G.O.G. lors de sa première visite au Courel en 1973. De gauche à droite,

  • En haut: Noli, Mundo García, Pepe Esteller, Sergio Devesa, Carlos Pedreira, Manuel Rodriguez Solórzano et Xosé Manuel Penas Patiño.
  • En bas: Xan Rodríguez Silvar, Augusto de Castro Lorenzo, Xosé Manuel Romarís Pais et José Guitián Rivera.

Organigramme de la SGHN. En cliquant sur l’image vous pouvez télécharger une version de meilleure qualité.

Text traduit par Sol Chicano de Sosa (étudiant du Degré de Traduction et Interprétation de l'Université de Vigo).